PALEONTOLOGIE - PREHISTOIRE

Etudes Paléontologiques sur les dépôts
jurassiques du Bassin du Rhône

Eugène Dumortier, 1864-1874


Cette oeuvre maîtresse, est encore aujourd'hui citée, dans le monde entier, par tous les chercheurs ayant à travailler sur les fossiles du Lias. Les quatre tomes totalisent 1130 pages et 187 planches : plus de 1000 espèces sont décrites et près de 700 figurées.

En préambule à cet ouvrage, Dumortier écrit : « Ce livre n'est pas une description régulière, au point de vue de la paléontologie, de la vaste contrée comprise sous le nom de Bassin du Rhône, mais c'est la réunion des observations que j'ai pu faire dans un bon nombre de localités... Mon travail sera nécessairement très incomplet pour certaines contrées et pour certaines subdivisions des terrains jurassiques. Placé à Lyon, à peu près au centre du Bassin, j'ai pu mieux étudier les points qui étaient à ma portée, et comme ces points comprennent surtout le Lias et l'oolithe inférieure, il en résulte que les détails seront plus nombreux et plus précis sur la paléontologie de cette partie du Jurassique. »

Effectivement, ce sont les gisements des alentours immédiats de Lyon : Mont d'Or, Loire (environs de Charlieu) et mines de fer de l'Isère (La Verpillière, Saint-Quentin-Fallavier...) et de l'Ain (Villebois, Serrières-de-Briord& ) qui lui ont fourni l'essentiel des fossiles de sa collection, fossiles qui appartiennent au Lias (de l'Hettangien au Toarcien) et au Dogger inférieur (Aalénien, Bajocien). L'ensemble de sa collection comptait d'après Falsan, qui écrivit sa notice nécrologique, plus de 50 000 échantillons, aujourd'hui conservée au Centre des collections du Muséum de Lyon.


Nous remercions ici Louis Rulleau pour ces indications biographiques.