PALEONTOLOGIE - PREHISTOIRE

La Terre avant l’apparition de l’homme

Fernand Priem, Alfred Edmund Brehm


> Biographie de l’auteur

Alfred Edmund Brehm, né le 2 février 1829 à Unterrenthendorf (aujourd'hui Renthendorf près de Neustadt an der Orla) et mort le 11 novembre 1884 à Renthendorf, est un zoologue et écrivain allemand. A travers son livre Brehms Tierleben (La vie animale selon Brehm), son nom devient synonyme de vulgarisation scientifique de la littérature zoologique.
Alfred Brehm (surnommé Chalihl Effendi), fils du pasteur Christian Ludwig Brehm et de sa seconde femme Bertha, grandit dans le village d'Unterrenthendorf, en Thuringe.

Le 31 mai 1847, il part en tant que secrétaire et assistant du baron Johann Wilhelm von Müller, ornithologue, pour une expédition de cinq ans qui l'emmène en Égypte, au Soudan et sur la péninsule du Sinaï. L'apport scientifique de cette expédition fut si important que Brehm devint, à l'âge de seulement 20 ans, membre de la Leopoldina.

En 1856, il réalise avec son frère un voyage de deux ans en Espagne. Il s'installe ensuite à Leipzig comme écrivain indépendant et rédige de nombreux textes de vulgarisation scientifique pour le célèbre Die Gartenlaube et d'autres revues. Il entreprend entre-temps en 1860 une expédition en Norvège et en Laponie.

En 1862, il accepte une invitation du duc Ernest II de Saxe-Cobourg et Gotha, qui lui propose de l'accompagner lors d'un voyage en Abyssinie (actuelle Éthiopie). Par la suite, il se rend encore plusieurs fois en Afrique, ainsi qu'en Scandinavie et en Sibérie. Au cours des années 1878-1879, il entreprend deux voyages en Hongrie et en Espagne suite à l'invitation du prince héritier Rodolphe d'Autriche, amateur d'ornithologie et qui conservera des relations amicales avec Brehm jusqu'à sa mort.

Ses essais et comptes-rendus de voyage sur le monde animal connaissent un franc succès auprès d'une grande partie de la Bildungsbürgertum, la bourgeoisie cultivée de l'époque, si bien que l'éditeur Herrmann Julius Meyer lui commande une vaste oeuvre en plusieurs volumes sur le règne animal pour l'Institut bibliographique de Hildburghausen. Publié sous le nom de Brehms Tierleben (La vie animale selon Brehm), l'œuvre rend son auteur célèbre dans le monde entier.

La vie de Brehm est riche en travaux écrits et en voyages de recherche et de conférence. Néanmoins, il accepte en 1862 sa nomination au poste de premier directeur du Parc zoologique de Hambourg, poste qu'il conserve jusqu'en 1867. Il s'installe ensuite à Berlin et y fait construire un somptueux aquarium, où il travaille jusqu'au cours de l'année 1874.

Au cours de l'hiver 1883-1884, Brehm entreprend un voyage de conférence aux États-unis. Il rentre à Berlin le 11 mai 1884. Afin de trouver le calme, il s'installe à nouveau dans sa région natale près de Renthendorf, où il meurt le 11 novembre 1884.